Réfugiés campinois : Le quotidien en archives #3

Ecoutez le texteEcoutez le texte
 

Pour tenir pendant le siège, l’Administration parisienne adresse divers avis aux maires de banlieue, dont M. Prévost-Rousseau. Notamment pour les informer des restrictions causées par la situation, ou encore pour que ceux-ci appliquent une distribution mesurée, ou recommandent à leurs administrés de se faire vacciner… Dans l’intérêt général !
 

Permis de circulation pendant le siège de Paris

Avis aux maires du 10 décembre 1870, par Jules Ferry, membre du gouvernement, délégué à la mairie de Paris

« J’ai l’honneur de vous informer que j’ai reçu de M. le Gouverneur de Paris l’avis qu’à partir de demain, 11 décembre, la délivrance des permis de circulation hors de l’enceinte est exclusivement réservée à M. M. les commandants des secteurs. »
 

Distribution en bons de pain délivrés par le Département

Avis aux maires du 12 décembre 1870, par Jules Mathias, secrétaire général de la mairie de Paris, chargé de la direction de l’administration préfectorale.

« On ne peut comprendre d’exception qu’en faveur de quelques mères de famille dans des conditions tout à fait exceptionnelles laissées à l’appréciation de l’autorité locale (…)

L’administration préfectorale recommande de nouveau à M. M les maires de veiller personnellement, dans l’intérêt général, à ce que la distribution des bons s’effectue avec la plus parfaire régularité et la plus extrême réserve. C’est le seul moyen d’arriver à prolonger la mesure. »
 

Vaccination contre la variole

Avis aux maires par Jules Ferry, membre du gouvernement délégué à l’ordre du département de la Seine.

« La variole sévit en ce moment avec une certaine intensité : l’administration invite M.M. les maires et délégués des communes dont les habitants sont réfugiés à Paris à recommander expressément à leurs administrés de se faire vacciner ou revacciner. Un service médical et complètement gratuit est organisé à cet effet dans les établissements ci-dessous… » (NDLR. 18 établissements, hôpitaux, maison municipale, hospices, dispensaires, ouverts tous les jours sauf le dimanche.)
 

État des adresses connues des habitants de Champigny (à Paris), pendant le siège

Par Ernest Chatel, commissaire de police

Environ 270 adresses relevées, dont les familles Bessault, Chaponet, Charpentier, Pelletier et Tillet.
 

Conditions d’hygiène pendant le siège

Listes et renseignements sur les habitants de Champigny décédés à Paris pendant l’état du siège

Environ une vingtaine de morts, personnes âgées, enfants et adolescents, des suites notamment de l’épidémie de variole (sept décès, parmi lesquels Eugène Letrémy, 16 ans, Marie Aglaé Vanaker, 1 an ½, et Eugène Florentin Vignon, 4 ans.)

Par Sandrine Becker