L'Ossuaire franco-allemand

Ecoutez le texte Ecoutez le texte
 

L’Ossuaire franco-allemand, érigé en 1873, est un des principaux lieux de mémoire de la guerre de 1870 et de la bataille de Champigny. Monument d’envergure emblématique, il abrite les corps de plus de 1000 soldats français et 400 soldats allemands.

La guerre de 1870 a profondément marqué les esprits des Campinois et des Français. Pour honorer les soldats morts au combat lors de la bataille de Champigny, trois monuments commémoratifs sont érigés dans la ville. 

En 1873, L’architecte Vaudremer, construit un socle et un obélisque qui seront agrémentés cinq ans plus tard par la crypte, réalisée par l’architecte Rivière : l’Ossuaire est né. 

Il est l'un des rares monuments nationaux partagé par les deux pays, regroupant au sein d'un même lieu les dépouilles de soldats français et allemands, symbolisant la paix. L’Ossuaire est inauguré le 2 décembre 1878 et rassemble plus de 20 000 personnes (10 000 personnes le 2 décembre 1873 pour l’inauguration de la terrasse de l’Ossuaire). Il devient par la suite le lieu de commémoration de la bataille de Champigny. 

Aujourd’hui, l’Ossuaire est toujours cogéré par les États français et allemand. La crypte est désormais fermée au public.
 

Par Marina Taravella